Archives de Catégorie: Léa

Nous les menteurs / E. LOCKHART

Par défaut

nous les menteurs

 

Résumé:

Les Sinclair: grands, blonds, sveltes, riches, parfaits, surtout pas des ratés, encore moins des criminels. Une île privée sur laquelle la famille se rassemble chaque été. Une fille brillante, blessée; un garçon passionné, engagé. Un groupe de quatre adolescents – Les Menteurs – dont l’amitié sera destructrice.
Une révolution. Un accident. Un secret. Mensonges sur mensonges. Le grand amour. La vérité.

Le livre nous emmène dans une chasse effrénée aux souvenirs et à la vérité. Le début du roman place le cadre de l’histoire, celui de cette famille parfaite, ou du moins qui se force à l’être et à le paraître, et celui de cette « héroïne », Cadence, une des filles de la famille, qui souffre de migraines atroces et de pertes de mémoire depuis son accident. Nous la suivons dans le dédale de sa mémoire et dans sa quête de vérité, tout cela dans le cadre de cet île, le roman devenant un huis clos. Elle désire comprendre, savoir, et malgré le brouillard qui règne sur l’affaire au commencement de l’histoire, le lecteur prend vite goût à l’intrigue et ne peut s’empêcher de chercher lui aussi ce qu’il s’est passé, jusqu’à ce que l’ultime vérité lui soit enfin révélée. Le livre vaut la peine d’être lu pour cette enquête que le lecteur mène avec Cadence et pour la chute finale, qui est, à vrai dire, plus que surprenante.

Note: 8,5/10

Léa

Ce livre fait partie de la sélection du prix Farniente 2017

Publicités

Humains / M. Haig

Par défaut

Livre faisant partie de la sélection Prix Farniente 2016

 

Résumé : Un mathématicien, Andrew Martin, vient de découvrir une formule qui permettrait une avancée technologique phénoménale. C’est alors qu’un extraterrestre débarque sur Terre. Sa mission ? Tuer le mathématicien, prendre sa place et détruire toute trace de ce théorème. Il va alors découvrir l’humanité, dans ses plus laides et ses plus belles facettes.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. L’auteur a réussi la prouesse qu’est celle de se mettre à la place de quelqu’un qui découvre la Terre pour la première fois et qui se pose des questions auxquelles on n’aurait même pas pensé. Ce livre, plein d’humour, nous fait intelligemment réfléchir quant à certaines conventions de notre société. Je le conseille ardemment à des lecteurs souhaitant s’ouvrir l’esprit, tout en se divertissant autour d’une histoire drôle et pleine de rebondissements.

Note : 8,5/10

Léa

Autopsie d’un papillon / J-N Sciarini

Par défaut

Livre faisant partie de la sélection Prix Farniente 2016

 

Résumé : Mark a toutes les capacités pour devenir un grand champion de natation. C’est pourquoi son père décide de déménager avec sa famille à Paris pour que Mark puisse y suivre un entraînement plus poussé. Mais dans la ville-lumière, tout ne se passe pas comme prévu. Parce que Mark se retrouve comme un papillon piégé dans un filet.

C’est un bon livre pour les deux sujets qui y sont principalement abordés : la malaise de certains enfants-champions qui malheureusement vivent surtout leur passion parce que c’est celle de leurs parents et celui d’un jeune attaqué par de grandes peurs parfois incomprises. C’est surtout un recueil de réflexions et c’est pourquoi je déconseille ce livre à ceux qui n’attendent que de l’action et qui ne se sentent pas prêts à se poser et à entrer dans l’esprit tourmenté de Mark.

Note : 7,5/10

Léa

La nuit de la 25ème heure / E. HOGAN

Par défaut

Résumé

Dan, jeune ado rondouillet et mal dans sa peau, part en vacances avec son père dans un centre sportif, après la séparation de ses parents. Là-bas, il remarque Lexi, une fille de son âge avec laquelle il s’entend directement bien. Cependant, elle est assez étrange : elle porte une montre qui avance à reculons et elle a des bleus et des égratignures qui lui apparaissent petit à petit sur le corps. Aussi, Dan est le seul à la voir… Mais quel mystère entoure donc cette fille ?

J’ai encore bien apprécié la lecture de ce livre. On tient assez rapidement à savoir la fin et à connaître le destin de nos deux héros. C’est un thriller que je conseillerais plutôt (pour l’apprécier au maximum) à des lecteurs jeunes, du style 11-14 ans…

Note : 6,5/10

Léa

Le peuple des lumières / Auteurs divers

Par défaut

Résumé :

Comment rester insensible aux actualités ? Terrorisme, extrémisme, droit des femmes, asile,… Nous sommes tellement bombardés d’informations qu’il en devient impossible d’avoir un avis clair sur toutes ces questions. C’est pour ça que ce groupe d’auteurs talentueux a décidé de se rassembler pour écrire des nouvelles, de courtes histoires, afin d’y voir plus clair et de se faire sa propre idée sur ces sujets sensibles.

Comment décrire ce bouquin ? Ce livre a été écrit l’année passée après les attentats de Charlie Hebdo et on m’a proposé de le lire à la bibliothèque cette année, après les attentats de Paris. Etrange ? Simplement, la situation ne change pas assez. Il est de ces valeurs qui sont partagées dans ce livre que j’ai envie de crier sur les toits, de fourrer dans les crânes des gens, comme certains font malheureusement avec des idées stupides de haine et de violence. Ne soyons pas insensibles : soyons actifs. Il faut lire, se renseigner et surtout ne pas laisser les autres se faire emporter par la bêtise. Ce livre est un appel à la réflexion, à l’ouverture d’esprit et à l’évolution des mentalités vers un monde plus juste. Lisez ce livre et faites-le lire aux gens autour de vous. Vraiment.

Note : 10/10 (sans aucune hésitation !)

Léa

Intemporia / Claire-Lise MARGUIER

Par défaut

Résumé :

La prophétie l’avait annoncé : un enfant porteur du sceau viendrait au monde pour asservir le peuple. Ainsi, la nouvelle reine règne sur son territoire en inspirant la crainte. Personne n’ose réellement se révolter. Personne sauf Yoran, jeune chasseur de la Plaine, venant de s’installer avec sa dulcinée. Quand une malédiction vient frapper son village, il décide de partir affronter la reine pour sauver tout ce qu’il aime. Mais comment faire face à un tel tyran, seul ?

Voilà un livre très typique dans le genre fantasy, que je conseille aux amateurs du genre. Ce qui peut plaire à des lecteurs moins amateurs de ce genre ? L’auteure a un réel talent pour rendre les personnages, même si ce sont des héros faisant des exploits, vivants. Ces personnages ont des défauts, des qualités, comme vous et moi, et pas comme des héros pour livres vendant du rêve. Yoran et sa bande sont des personnages d’un autre monde mais pas pour autant inhumains.

Note : 7,5/10

Léa

Sujet: tragédie / Elizabeth LABAN

Par défaut

Livre faisant partie de la sélection Prix Farniente 2016

 

Résumé : En début d’année, chaque étudiant de l’internat reçoit un cadeau de l’ancien occupant de sa chambre. Duncan reçoit les enregistrements laissés par Tim sur lesquels il lui raconte son année. Parce qu’elle a été pleine de hauts, de bas, de sentiments, d’espoir, de désillusions. De confidences en confidences, Duncan en apprend plus sur les évènements tragiques de l’année dernière, tout en vivant sa propre année. Mais que s’est-il réellement passé ? Quel lien unit Tim à Duncan ? Une histoire d’amour, de courage et de jeunesse…

J’ai bien aimé ce livre car dès le début, on a l’impression de se retrouver dans le peau de Duncan, bercé par la voix de Tim. On s’attache à ce personnage touchant et affectueux. Sans pour autant raconter une histoire extraordinaire, avec des aliens et des espions, on désire terminer le livre au plus vite parce qu’on ne veut pas laisser le héros de côté. Dommage que la 4ème de couverture exagère un peu en nous vendant une tragédie digne de Racine…

Note : 8/10

Léa


J’ai adoré ce livre car ce n’est pas une histoire qui fait cliché, elle se rapproche vraiment de la réalité. L’auteur a très bien écrit ce livre, je vous le conseille vraiment !

Note : 9/10

Hidaya