Archives de Catégorie: Alessandra

Wonder / R.J. Palacio

Par défaut

Wonder

 

Avec l’arrivée du film, j’étais obligée de lire “Wonder”. Le trailer, juste magnifique, m’a poussé à le lire et enfin, après quelques mois, je me suis lancée.

Ce livre est vraiment une merveille. Les personnages sont hyper drôles et attachants. J’ai adoré le petit “August”. Comment se fait-il que je ne l’ai jamais lu avant ? Maintenant, je n’ai qu’une envie, voir le film et me plonger de nouveau dans cette histoire.

Ce n’est pas un coup de coeur mais ça aurait pu l’être. C’est un livre léger avec une très belle histoire.

10/10

Alessandra

Publicités

Les amateurs / Sara Shepard

Par défaut

Amateurs (Les)

 

Des jeunes enquêtent sur de vrai crimes. C’est juste bien et original. Ce ne sont pas de faux crimes ou un jeu grandeur nature. Lire le déroulement de l’enquête a été un vrai plaisir, ce n’était ni long ni lent.

La fin m’a juste choqué. Je ne m’y attendais pas du tout. Comment avons-nous pu ne rien remarquer jusque là. J’attends la suite avec impatience !!!

Note : 9/10

Alessandra

La faucheuse / Neal Shusterman

Par défaut

Faucheuse

 

C’est un point de vue extérieur centré sur les 2 apprentis faucheurs de Maître Faraday. Honnêtement, je comprends et ne comprends pas pourquoi il les a choisi. Ok, ils n’aiment pas tuer mais justement alors, pourquoi les forcer ? Il faudrait leur laisser le choix. Mais il a aussi bien fait car il sait qu’ils seront toujours justes et n’en profiteront pas trop. La petite romance entre Cytra et Rowan, j’ai pas compris ce qu’elle faisait là. Je n’ai pas apprécié.

J’ai apprécié Cytra après “l’événement” qui s’est passé qui les a bousculés, elle et Rowan. Rowan, je l’ai beaucoup aimé. Il s’endurcit après cela et à la fin, je l’ai adoré. Je lui dis Bravo pour son courage.

C’est une histoire originale à laquelle j’ai accroché après avoir lu la moitié du livre. J’attends la suite avec impatience et j’espère pouvoir regarder le film bientôt.

Note : 8/10

Alessandra

Shadowland / Kate Brian

Par défaut

shadowland

 

« J’AI OUVERT LES YEUX, et le décor familier de ma chambre s’est précisé peu à peu. C’est alors que j’ai eu un sursaut. J’aurais juré que je n’avais pas fait mon lit ce matin. Pourtant, il était impeccablement fait, les oreillers bien gonflés et les draps pliés au carré, comme à l’hôpital. Et sur le dessus-de-lit en patchwork, une rose rouge. Sur le coup j’ai cru que c’était Christopher qui l’avait déposée en douce. Une petite carte blanche était glissée sous la tige hérissée d’épines. A sa vue, une boule d’angoisse m’a obstrué la gorge. D’une écriture que je ne connaissais que trop bien, les quatre mots suivants, soulignés trois fois, s’étalaient en lettres majuscules :
ON SE RETROUVERA BIENTOT. »

Dès que j’ai commencé le livre, l’action régnait et ça me plaisait. Mais plus j’avançais dans ma lecture et plus j’en avais marre car l’action avait disparu. Je ne lisais que les conversations tellement ça me soulait. Je trouve que l’intrigue est bonne mais, l’auteur n’a pas su me transporter tout le long du livre.

Déjà, les « acteurs » du livre sont chiants.

Rory, le personnage principal, est, désolée de le dire, bête. Je ne la comprends pas. Avant quand personne ne la pourchassait, quand sa vie était centrée sur les sciences, elle ne voulait pas sortir de sa chambre et maintenant qu’il y a un tueur qui rode dans la nature, elle trouve que c’est à ce moment-là qu’elle doit commencer à sortir et faire la fête. Sa sœur la mène par le bout du nez et ça ne la dérange pas. Ne pense-t-elle pas à se rebeller, juste un peu ? Ça ne l’énerve pas le comportement de sa sœur ?

Darcy, sa sœur, se prend pour la reine, elle croit que le monde entier doit être à ses pieds.

Tristan est trop bizarre avec sa bande et en plus, ils ne sont pas du tout discrets quand ils fixent cette pauvre Rory. Ils me font trop penser à des petites filles (de l’école primaire) raides dingue du beau gosse de l’établissement.

Malgré que ce soit un serial killer, Steven Nell est la seule personne que je n’ai pas détesté dans ce livre. Je ne vous spoile rien, dès le premier chapitre, vous savez que c’est lui le fou, le grand tueur. J’aurais aimé qu’on ne nous dise pas, dès le début, que c’est lui le méchant de l’histoire. J’aurais aimé que Rory enquête pour trouver son identité. Nonobstant cela, je le remercie d’avoir été là car dans ce roman, il a été mon rayon de soleil, il pimentait ce bouquin et j’aimais bien ses réflexions de taré. Il me faisait rire, surtout ses pensées sur les cheveux de Rory. Il devrait penser à se reconvertir en coiffeur.

La fin, je n’ai rien capté. J’ai lu la dernière phrase et je me suis dite « Mais qu’est-ce qui se passe ? ». J’étais perdue. J’ai alors relu le chapitre et cette fois-là, le livre m’a complétement égaré. Je n’ai pas saisi si ce qu’il (la dernière personne qui parle) dit était une image ou si c’était réellement réel.

A la fin du livre, l’auteur a mis un chapitre du deuxième tome. Celui-ci, je l’ai lu entièrement pour être sûre de comprendre. Honnêtement, c’est mort. Je ne sais pas si c’est mon cerveau qui s’est perdu sur le chemin ou que c’est le livre qui est incompréhensible.

Pour l’instant, je ne vais pas lire le tome 2 mais peut-être, dans les mois prochains, j’en aurais envie.

Note : 4/10

Alessandra

S’enfuir / Martyn Bedford

Par défaut

senfuir

Dans ce livre, nous commençons par une enquête de police sur l’affaire « Gloria et Uman », et à partir de là, nous remontons le temps pour arriver au début de l’histoire afin de comprendre ce qui s’est passé.

Gloria, jeune fille de 15 ans, s’ennuie à mourir de sa vie normale, jusqu’au jour où un nouveau garçon arrive dans sa classe. Uman est drôle, intelligent et rebelle, et est tout ce que Gloria rêve d’être. Avec lui, elle a l’impression qu’elle peut vivre pleinement.

Uman lui propose alors de partir, d’aller camper avec lui en montagne, de choisir leur destination à pile ou face, bref, la liberté totale ! Gloria décide de partir avec lui sans prévenir personne…

Le livre m’a attirée par son titre et sa couverture. S’enfuir me fait penser à la liberté et les couleurs du coucher du soleil sont magnifiques. J’ai apprécié l’esprit joyeux, libre et « sauvage » d’Uman même si parfois, j’avais envie de le secouer pour lui dire « On est dans la vie « réelle » mon Coco ! ». Mais il apporte du piment dans la vie ennuyeuse de Gloria.

Dans cette enquête de police, qui raconte l’histoire ? Ont-ils survécu tous les deux au voyage ?

Note : 8/10

Alessandra

La voleuse de livres / Markus Zusak

Par défaut

La voleuse de livres 2

 

1939. En Allemagne nazie.
Le pays retient son souffle.
La mort n’a jamais été aussi occupée et jamais elle ne le sera autant.

Un roman où il est question :
d’une fillette
de mots
d’un accordéoniste
de fanatiques
d’un boxeur juif
d’un certain nombre de vols…

C’est la mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d’un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Tout semble perdu d’avance, sauf quand se distinguent des enfants rebelles et des Allemands qui n’obéissent pas aux règles…

Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l’écouter !

J’ai été agréablement surprise par « La voleuse de livres ».
Ce bouquin figurait dans la liste des livres à lire, mais je n’ai jamais sauté le pas. Jusqu’à maintenant.

Ce n’est pas le genre de livres que j’ai l’habitude de lire. Je lis généralement des histoires qui tournent autour de l’amour.

Dans ce récit, on parle des mots, de la mort, de la guerre et de la peur de la différence. Ce genre de romans, je ne les lis pas, je ne sais pas trop pourquoi ? Peut-être ai-je peur de ce que je vais y découvrir ?

Ma lecture était agréable, j’étais collée à ce livre. Quand j’ai commencé le livre, je n’étais pas sûre qu’un jour j’atteindrai la fin. Je ne comprenais pas trop ce qui se passait, qui narrait l’histoire. Puis j’ai continué et je suis tombée sous le charme de ce bouquin.

J’étais dans la voiture et je lisais tranquillement les derniers chapitres du livre, quand « le chapitre » est arrivé et j’ai senti une grosse boule dans ma gorge. Ne voulant pas chialer devant mes parents et mon frère, j’ai cessé ma lecture. Arrivée à la maison, j’ai repris ma lecture là où je m’étais arrêtée et cette boule est revenue. Je ne vais pas mentir, j’ai versé quelques petites larmes. Je pleure rarement pour un livre, et là si c’est arrivé ça veut dire que c’est un livre qui vaut la peine d’être lu.

Ce livre est touchant, bouleversant et tout le champ lexical de ces mots.

C’est un livre que je recommande à tout le monde, sautez le pas, n’ayez pas peur. C’est une pépite d’or. Si un jour vous trouvez de l’or par terre, que faites-vous ?
N’attendez pas, comme moi, longtemps avant de le lire. Moi, je regrette de ne pas avoir sauté le pas avant.
Note 8,5/10

Alessandra

Avant-toi / Jojo Moyes

Par défaut

Avant toi.jpg

 

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.
Ce livre est un gros coup de cœur. Je l’ai adoré. Même si j’ai déjà lu ce roman, je crois que je vais l’acheter pour ma bibliothèque. La nouvelle couverture du bouquin est magnifique.
C’est une histoire poignante. Même si dans le livre, il y a des sujets tristes comme le « handicap », le « suicide assisté », j’ai eu le sourire en le lisant, il est touchant.
J’ai adoré Lou, j’ai adoré Will.
La fin est juste parfaite, elle n’aurait pas pu être différente. Si la fin avait été une autre, je crois que j’aurais été déçue.
J’ai vu qu’il y a une suite, il faut absolument que je la lise.
Le film est sorti, il faut que j’aille le voir obligatoirement.
Lou sera jouée par Emilia Clarke et Will par Sam Claflin. Ce dernier je l’ai adoré dans tous les films où il a joué, je suis sûre qu’il sera super bon comme d’habitude.
Ce livre est un récit qui devrait être lu au moins une fois dans sa vie.

 

Note : 10/10

Alessandra